Quels sont les meilleurs granulés isolants ?

La notion de confort thermique et acoustique est essentielle dans le secteur de la construction et de l’habitat. L’isolation se définit comme un procédé visant à réduire les déperditions de chaleur et les nuisances sonores dans une habitation. L’isolation présente de nombreux avantages à long terme en matière d’économie d’énergie. Pour l’isolation, nous utilisons différents types de soi-disant isolation qui réduisent l’échange d’énergie entre les deux systèmes. Cet article vous présentera l’un des meilleurs granulés pour l’isolation.

Les granulés isolants en liège et en bois

Le liège est un matériau isolant polyvalent et très efficace. Un matériau obtenu à partir de l’écorce du chêne-liège. L’écorce est granulée et expansée à la vapeur chaude. Tous sont emballés sous forme de granulés et sont utilisés pour isoler les murs et les toits à ossature bois et conviennent très bien comme chapes de remplissage. L’isolation avec des granulés de liège a une excellente résistance à l’humidité. De plus, ce matériau est naturel et écologique. Il n’y a donc aucun danger pour votre santé ou celle de votre famille. Pour des raisons de responsabilité environnementale et d’écosystème, il est toujours préférable de choisir du liège issu du recyclage de bouchons.

Il y a aussi la fibre de bois, qui est un isolant écologique composé d’au moins 80 % de bois. Il est fabriqué en comprimant la sciure de bois, les copeaux et les déchets, principalement issus de la menuiserie et de la foresterie. Les fibres de bois granulaires ont d’excellentes performances thermiques en ce qui concerne l’isolation des combles perdus. Pour ce faire, un spécialiste de l’isolation verse l’isolant dans tous les coins et recoins à l’aide d’une souffleuse. Cette méthode permet d’utiliser des machines pour entretenir correctement l’isolation à moindre coût.

Les granulés de bois ont aussi leurs avantages et leurs inconvénients. Parmi ses nombreux avantages, on peut citer ses excellentes performances thermiques et acoustiques, sa résistance aux insectes et aux champignons. C’est un matériau respectueux de l’environnement et entièrement recyclable. Son prix est assez abordable et convenable à tous. D’autre part, les granulés de bois présentent certains inconvénients. Le bois est un matériau périssable et est particulièrement sensible à l’humidité. N’oubliez pas non plus qu’il reste tout de même hautement inflammable.

Leurs avantages et leur utilisation dans l’isolation

Des granulés de liège expansé ont été choisis comme matériau pour obtenir une bonne isolation thermique du grenier. Ils servent à l’isolation thermique ou phonique de tout type de surface de toiture. Pour ce faire, les experts dans le domaine de l’isolation utilisent des machines qui coulent l’isolant (liège) sous la toiture précisément en granulés (vrac). D’autres techniques, concernant les greniers, comprennent l’utilisation de panneaux de liège avec méthode d’isolation interne. Les sols des maisons peuvent également être isolés avec des granulés de liège expansé, l’isolant passe alors directement entre les solives du plafond.

Le liège en vrac présente de nombreux avantages qui en font un excellent isolant. Parmi ces avantages, on peut citer :

  • l’isolation écologique et 100 % naturelle, sans produits chimiques ;
  • possède d’excellentes performances thermiques ;
  • condense parfaitement la chaleur ;
  • maintient la température idéale ;
  • et fournit un confort acoustique.

Le liège présente de nombreux avantages et des inconvénients relativement limités. On peut également mentionner le coût relativement élevé par rapport aux autres types d’isolants. Cela devient donc un obstacle pour toute personne à revenu moyen. On peut également mentionner que leur disponibilité est plutôt limitée. Cela contraste avec les matériaux d’isolation disponibles en permanence tels que le bois et la laine de verre sur le marché. Par conséquent, assurez-vous d’acheter la quantité requise avant de commencer les travaux.

L’impact des isolants sur la santé

L’impact de l’isolation sur la santé est encore difficile à évaluer. En effet, les effets de l’association de produits toxiques sont plus complexes à analyser. De plus, la détermination du niveau de contamination nécessite toujours de considérer simultanément les trois paramètres suivants : le délai d’exposition, l’intensité de la pollution et la sensibilité de l’homme.
Les isolants synthétiques émettent des produits gazeux toxiques tout au long de leur vie, mais sont présumés avoir un impact limité puisqu’ils ne sont pas en contact direct avec l’atmosphère. Une chose est certaine, ils sont responsables du dégagement de gaz hautement toxiques en cas d’incendie, l’isolant en fibre déjà posé convient. Cependant, la structure fibreuse peut, dans certains cas, causer des problèmes pulmonaires après inhalation des particules fines, il faut donc être très prudent lors de leur application. Cela dépend du type de fibre et de sa biodurabilité.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *